Thérapeute conjugal et coaching sentimental - Le Cellier - Nantes

Vous désirez prendre votre vie en main alors lâchez-prise!

Autrement dit , si vous voulez réussir votre vie, je vous suggère de lâcher-prise mais attention, pas n'importe comment.

On parle beaucoup du lâcher-prise, qu'est-ce que c'est au juste ?

En somme, c'est accepter de ne pas chercher à avoir une influence sur tout ce que l'on ne peut pas maîtriser.

Plus facile à dire qu'à faire surtout lorsque l'on souhaite ardemment réussir quelque chose
qui nous tient à cœur. Cela est également difficile de lâcher-prise lorsque l'on sait que le fait de ne pas obtenir un résultat positif sera lourd de conséquences pour la suite de notre vieReconnaissons que formulé comme ça, ça à l'air d'être quasiment mission impossible! Détrompez-vous, c'est tout à fait possible et je vous assure que ça vaut le coup d'essayer.

Mais comment peut-on accepter de lâcher-prise en toute sérénité alors que l'on a pleinement conscience que, ce qui est en train de se jouer, est hyper important ?

D'ailleurs, en général, c'est typiquement dans les situations où il nous semble que l'on a vraiment pas le droit à l'erreur, c'est là que l'on a tendance à renforcer notre propension à vouloir tout maîtriser.

On se met tout particulièrement une forte pression, quand on sait, par exemple, que faire bonne impression auprès d'un employeur potentiel est une occasion qui ne se présentera pas avant longtemps. On peut aisément imaginer la même pression lorsque enfin, un profil particulièrement intéressant fait son apparition sur le site de rencontre sur lequel serait inscrit un homme ou une femme qui cherche désespérément à refaire sa vie?

Comment ne pas alors être tenté de tout mettre en œuvre pour garantir ses chances de succès ?

C'est là que le bât blesse car la plupart du temps, face à la pression soit les gens fuient, soit ils vont avoir tendance à surdévelopper leur masculinité, c'est à dire à devenir plus volontaire. Car dans l'esprit d'un bon nombre de gens, tout mettre en œuvre est équivalent à devenir combatif.

N'étouffez-pas votre féminité, vous en avez besoin pour réussir

L'idéal étant de se servir au moins tout autant de son potentiel féminin que de son potentiel masculin.

Il s’avère par ailleurs que plus l'on cherche à contrôler une situation, plus l'on risque de se mettre en échec. Cela s'explique par le fait que vouloir quelque chose à tout prix c'est se mettre la pression ; se mettre la pression c'est se mettre en situation de stress ; se mettre en situation de stress c'est avoir peur.

Vous connaissez sûrement l'adage qui dit que la peur est mauvaise conseillère. En effet, la peur est un inhibiteur qui nous fait perdre nos moyens. De ce fait elle ne nous aide absolument pas à réfléchir, à prendre des décisions et à poser des actes. De plus quand on a peur, on a plus de difficultés qu'à l'habitude à être soi-même, à être spontané. On va davantage chercher à faire bonne impression, à séduire ou encore à faire ce que l'on croit que l'on attend de nous. En somme, on perd confiance en soi.

Perdre confiance en soi c'est se couper de son essence. On pourrait également formuler les choses ainsi : avoir confiance en soi c'est être connecté à son moi supérieur, à son essence, à ce que l'on appelle en analyse transactionnelle le Moi profond, à ce que les courants spirituels appellent l'âme ou bien l'étincelle, le guide intérieur ou encore la petite voix... Appelez cette force comme bon vous semble. Ce qui compte c'est que vous parveniez suffisamment à sentir en vous un élan positif et créateur. Cet élan existe en chacun de nous.

 

Nous possédons tous un Soi supérieur plein de ressource

C'est important car c'est en vous que se trouve l'essentiel (l'essence/ciel), la force intuitive et sainement combative permettant de contrecarrer la peur et donc de développer le souffle créateur nécessaire à tout accomplissement.

Quand on a peur, on a tendance à développer la volonté, le courage, la persuasion. Toutes ces qualités dites masculines sont utiles pour mener à bien vos projets, c'est certain. Néanmoins si vous voulez vraiment vous accomplir et réussir , cela passera indéniablement par la réunification du masculin et du féminin. Vous devrez mettre à profit les valeurs féminines au service des valeurs masculines et inversement. Le temps est venu de sortir de la dualité qui n'a plus sa place. Pour être à son plein potentiel, il va falloir penser autrement. Il va falloir réunifier ces deux pôles qui sont en vous. Tant que vous n'aurez pas fait cela, que vous soyez une femme ou un homme vous serez un être divisé.

Imaginez que vous laissiez sur le bas-coté de la route, une partie de votre corps. Vous trouveriez l'idée totalement saugrenue, n'est-ce-pas ? C'est bien logique puisque vous sauriez que vous avez besoin de toutes les parties de votre corps pour avancer. C'est idem pour la réalisation de vos projets, vous avez besoin de toute votre identité psychique pour les accomplir.

Résumons :
Ne laissez-pas la peur vous influencer. Utiliser votre entièreté psychique c'est à dire servez-vous autant de votre féminité que de votre masculinité quel que soit votre sexe et ne vous coupez pas de votre nature profonde en cherchant à plaire à tout prix
.

Je tiens à préciser que le masculin/féminin dont je parle n'a rien à voir avec le fait de ressembler à un homme ou à une femme. Il s'agit plutôt de valeurs que l'on considère habituellement comme des valeurs féminines ou masculines.

Les valeurs considérées comme masculines sont la force, la combativité, la persévérance, la performance, la rentabilité, la compétition, la logique, la fermeté (liste non exhaustive).

Quand aux valeurs féminines on s'accorde à les considérer comme telles : écoute, empathie, coopération, complémentarité, équilibre, intuition, spontanéité, sensibilité, souplesse, recherche de l'harmonie (liste non exhaustive).

A la lecture des valeurs énumérées vous vous êtes peut-être rendu compte que vous n'exploitez pas toutes ces facettes de votre individualité. Comme tout un chacun, vous avez probablement développé certains traits de personnalités au détriment de d'autres valeurs qui existent pourtant bel et bien en vous. Vos habitudes, votre méconnaissance, vos croyances, la peur du ridicule... ont pris le dessus.

Nous avons tous la possibilité de développer ces caractéristiques et bien d'autres encore. Il suffit de le vouloir et de se donner consciemment la permission d'évoluer pour commencer à changer et à devenir la personne que l'on voudrait être.

C'est aussi une manière de se reconnecter à son essence. Vous pouvez choisir en toute conscience comment vous avez envie d'être au-delà de ce que l'on vous a transmis à travers l'éducation que vous avez reçue, l'information, les habitudes, les coutumes, les croyances des uns et des autres.

Devenez VOUS, soyez VOUS.

Faîtes appel à tout votre potentiel. Vos chances de réussir vos projets et d’atteindre vos objectifs s'en trouveront décuplées. Alors quand vous sentez la pression monter en vous, n'oubliez pas votre pôle féminin. Ne l'étouffez-pas. Écoutez-le car il a beaucoup à vous apporter.

De toutes les façons, vous aurez bien plus de chance de plaire à un employeur ou/et à un partenaire potentiel en étant vous-même plutôt qu'en refrénant une part de vous-même pour chercher à plaire à cette personne.

Et n'oubliez-pas, quand on est soi-même, on est inévitablement joyeux, de bonne humeur, serein, authentique, créatif, naturel et léger. L'idée c'est de tendre vers cela le plus souvent possible. Qu'est ce que ça fait du bien d'être Soi !

Retour à la liste des articles du blog